Les épreuves orales du Titre Professionnel et les différents documents à produire

Les différents types d’épreuves orales du Titre Professionnel

Les épreuves orales du Titre Professionnel s’intègrent dans le processus final d’évaluation. Elles permettent au jury de valider les compétences d’un candidat pour l’exercice de son futur métier. Ces différentes épreuves se déroulent en fonction des modalités identifiées dans le référentiel d’évaluation d’un Titre Professionnel.

La mise en situation professionnelle

La mise en situation professionnelle (MSP) consiste à simuler un futur environnement professionnel. Elle permet au jury d’évaluer les compétences d’un candidat en situation réelle de travail. Elle peut prendre plusieurs formes : scénario, étude de cas, travaux pratiques (manuellement ou à l’aide machine), réalisation de dossiers… La MSP peut s’effectuer dans divers lieux : en extérieur, sur un plateau technique, en salle informatique ou en salle d’étude. La durée d’une MSP est variable allant de 45 minutes à plusieurs jours en fonction des réalisations prévues par le référentiel d’évaluation (RE). Pour ce type d’examen, le jury peut servir à la fois d’acteur et d’évaluateur.

La présentation d’un projet

Dans le cas où la mise en situation professionnelle ne permet pas d’évaluer les compétences du titre visé, il sera demandé au candidat la présentation d’un projet. Celui-ci peut être réaliser en centre de formation ou en entreprise. Le candidat doit préparer ce projet en amont de la session d’examen. L’ensemble des informations relatives à la présentation de projet sont mentionnées dans le référentiel d’évaluation. Le projet se présente sous la forme d’un dossier et la présentation orale de celui-ci devant le jury est déterminée par le référentiel : diaporama, vidéo, rapport écrit… Il est parfois exigé un résumé écrit du projet à remettre plusieurs jours avant l’examen. Cela permet au jury d’analyser le projet du candidat en amont. Le dossier de projet complet est également remis au jury quelques jours avant la session d’examen. Durant l’épreuve, le candidat doit présenter le projet au jury à l’aide de son support de présentation.

L’entretien technique

L’entretien technique peut être prévu dans le cas où la mise en situation professionnelle ou la présentation d’un projet ne permettent pas d’évaluer l’ensemble des compétences attendues par le référentiel du titre professionnel visé. Cependant, il peut permettre également d’analyser de façon complémentaire une MSP ou la présentation d’un projet. Cet examen se présente sous la forme d’un questionnement du jury.

Le questionnement à partir de productions

Le questionnement à partir de productions (diaporama par exemple) est une épreuve complémentaire à la mise en situation professionnelle. Il s’axe sur les compétences non évaluables par la MSP mais contenues dans le référentiel du Titre Professionnel visé. Le jury pose des questions spécifiques au candidat en fonction de la production et des directives énoncées dans le référentiel.

L’entretien oral final

Au cours de l’entretien oral final, commun à tous les titres professionnels, le jury s’assure que le candidat possède une vision globale de son futur métier et il examine sa posture professionnelle. Pendant cette épreuve orale, le jury dispose du dossier complet du candidat composé notamment de son dossier professionnel. Généralement, l’entretien oral final consiste en un temps d’échange avec le jury à propos des expériences professionnelles relatées dans le DP. A l’issue de l’entretien, le jury se retire pour les délibérations.

Les différents types de documents à produire pour les épreuves orales du Titre Professionnel

En fonction de l’épreuve orale prévu par le référentiel d’évaluation du Titre Professionnel, le candidat prépare divers documents pour sa soutenance. Ces documents devront respecter un certains nombres de consignes de forme et de fond. Ils permettront au jury d’évaluer la capacité du candidat à faire le lien entre les compétences attendues par le référentiel et son expérience professionnelle.

Le dossier professionnel

Le dossier professionnel (DP) remplace le dossier de synthèse de pratique professionnelle (DSPP) depuis le 1 juin 2016. Comme le DSPP, le DP présente des exemples de pratiques professionnelles acquises pendant une formation ou au cours d’une expérience professionnelle. Par ailleurs, le dossier professionnel est un élément obligatoire du système de validation du titre professionnel. En conséquence, il devra être fourni au jury dans le cadre de l’examen final du passage du TP.

Le dossier de productions

Le dossier de productions est indispensable pour l’épreuve orale du “questionnement à partir de production(s)” et se retrouve dans de nombreux référentiels de Titres Professionnels, par exemple celui de Conseiller en insertion professionnelle, de Conseiller commercial ou encore de Négociateur technico-commercial. Le dossier de productions se compose, en général, de documents rédigés par le candidat. Celui-ci doit décrire et analyser ses expériences professionnelles tout en les associant aux compétences attendues et décrites dans le référentiel. La rédaction de ce dossier nécessite de respecter certaines règles de forme : nombre de pages, annexes… La production du candidat doit être remise au jury avant l’épreuve orale.

Le dossier de projet

Le dossier de projet est une production écrite essentielle au processus de validation de certains Titres Professionnels, par exemple celui de Formateur professionnel d’adultes ou encore celui de Développeur web et web mobile. Généralement, ces titres professionnels correspondent à des certifications allant du niveau bac au niveau Bac+2/3. Le dossier de projet ressemble globalement à un rapport de stage contextualisant de manière détaillée la pratique professionnelle du candidat en lien avec le titre visé. L’architecture du dossier doit respecter un certains nombre de consignes énoncées dans le référentiel d’évaluation du titre : compétences à couvrir, plan, chapitres, nombre de pages, nombre de caractères… Le dossier de projet doit être remis aux membres du jury plusieurs jours avant l’épreuve orale. Pour la soutenance, le candidat prépare en amont une présentation orale de son dossier de projet en respectant la trame indiquée dans le référentiel : présentation de l’entreprise, illustration de pratique… Le support de présentation peut être libre ou imposé par le référentiel et/ou le centre de formation.

Les annexes obligatoires du dossier professionnel

Peu communes, les annexes obligatoires sont des documents spécifiques prévus par le référentiel d’évaluation de certains Titres Professionnels. Par exemple, le dossier professionnel Chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment (CAREB) contient des annexes obligatoires. Les annexes sont toujours rattacher au dossier professionnel et font l’objet d’un questionnement du jury pour évaluer certaines compétences attendues par le référentiel. Elles se présentent généralement sous la forme d’une fiche synthétique.

Les documents spécifiques

Certains référentiels de Titre Professionnel exigent la production de documents spécifiques tels qu’un dossier de fabrication, une fiche de liaison, une main courante…

Découvrez tous les modèles de documents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *